Dans un contrat de location saisonnière, des litiges peuvent survenir. Il faut donc savoir quoi faire dans ces cas.

Par rapport au crédit-bail traditionnel, la location saisonnière est moins restrictive et ne peut pas protéger d'éventuels litiges avec les occupants.

Les lois qui s'appliquent aux locations de vacances sont spécifiques. Pour assurer le bon déroulement du bail, vous devez comprendre la réglementation en vigueur. Si le litige concerne le montant d'argent (par exemple, le bailleur refuse de rembourser votre dépôt de garantie), vous contacterez le tribunal local où se situe la location. C'est aussi le cas quand vous réclamez des dommages-intérêts au locataire. Bien que l'assistance d'un avocat n'est pas obligatoire, cela est fortement recommandé.