Bien qu'il s'agisse de votre logement, il n'est pas conseillé vous-même à l’expulsion de son locataire.

En effet, vous devez agir au regard de la loi et obtenir une autorisation d’éviction. Pour ce faire, une demande de résiliation du bail est portée devant le juge au moyen d’une assignation. Celle-ci est signifiée au locataire par voie d’huissier.

Il se tient alors une audience à l’issue de laquelle le juge prononcera l’expulsion du défendeur. Cette décision devra par la suite être notifiée à ce dernier avec comme indiqué, le délai de maintien dans les lieux. Celui-ci s’étend en général sur 2 mois. Passé ce délai, la procédure d’expulsion pourra être mise en œuvre sous l’administration d’un huissier.