Après une année 2011 particulièrement compliquée pour le secteur immobilier, il semblerait que la donne va être également complexe concernant l’année 2012. En effet, le dernier exercice a été marqué par la crise qui a entrainé une hausse des prix puis une légère baisse à compter du mois de novembre.

Cela a empêché les acheteurs de se montrer et le premier semestre de 2012 pourrait être intéressant de ce point de vue. Aussi, l’arrêt de la Loi Scellier et la taxation majorée des plus-values ont été des freins pour toute l’économie de l’immobilier en France bien que le segment du luxe et le secteur parisien ont été épargnés. Concernant le secteur locatif en 2012, a loi de finance n’est pas d’une réelle aide pour les investisseurs. Ces lois sont limitatives quant aux intérêts des investisseurs notamment. La loi Censi-Bouvard pourrait faire office d’alternative puisqu’elle permet de bénéficier d’une remise dans le cadre d ‘un investissement de logement neuf meublé au sein d’une résidence de tourisme.

Censi-Bouvard

Une solution plausible mais qui reste encore négligée par les investisseurs. Les nouvelles normes législatives ne pourront que favoriser ce type de mesure encore peu connue. A noter que la réduction d’impôt est de 11 % à ce jour. Cette mesure est quant à elle prolongée jusqu’au 31 décembre 2014 alors n’hésitez pas à en profiter pour placer votre épargne dans la « pierre ». L’année 2012 sera donc charnière avant une potentielle reprise dès 2013, voire dans le courant du deuxième semestre 2012.