Il semblerait qu’une éclaircie pour ne pas dire une embellie soit entrevue dans le ciel immobilier hexagonal.

En effet, alors que l’année 2011 a été catastrophique, le début de l’année 2012 laisse entrevoir des possibilités pour les investisseurs et les emprunteurs. Selon un expert immobilier qui réalise une synthèse mensuelle des taux pratiqués dans le monde de la « pierre », les taux baissent pour le plus grand bonheur des ménages français. A titre d’exemple, pour un emprunt sur 20 ans, le taux est à ce jour de 4,25 % alors que le taux d’intérêt sur 15 ans est de 4 %. Une aubaine qui devrait permettre à des centaines de foyers d’en profiter, il s’agit là d’une fenêtre de tir particulièrement bienvenue à l’orée du printemps. De plus, cette baisse devrait se prolonger d’ici au mois de juin prochain, ce qui permettra à la demande, qui était alors en hibernation, de se montrer.

Une demande qui va en profiter

Alors que les taux fixes ont baissé, les taux variables quant à eux ont augmenté car ils sont plus assujettis aux variations du marché. De nombreuses bonnes affaires sont à réaliser en France, notamment car les vendeurs souhaitent céder leur bien rapidement. Dernièrement, cela était problématique car les taux d’intérêt étaient élevés et les conditions d’attribution des crédits trop rigides. En somme, que vous soyez primo-accédants ou non, de bonnes affaires sont à réaliser dès aujourd’hui. Le marché immobilier est enfin relancé.