Les prévisions sur le marché de l’immobilier en France sont particulièrement bonnes. Après deux années relativement moroses où les disparités furent nombreuses entre Paris et la région, une véritable relance semble s’amorcer pour l’exercice 2012.

Une nouvelle qui est la bienvenue en cette période économique complexe pour bon nombre de français. Cette relance s’explique notamment grâce à une baisse des prix qui est estimée selon les spécialistes de 5 %. Même si les taux d’intérêts vont également grimper, les acheteurs devraient pouvoir être plus nombreux lors de l’année 2012. La baisse est prix de l’immobilier est notamment dû au fait que la crise n’a cessé de rogner les avantages fiscaux de certains. La disparition du PTZ+ dans l’ancien et le future mort annoncé de la Loi Scellier abondent en ce sens.

Une baisse des prix propices aux achats

Toutefois, les taux seront quant à eux à la hausse, sans doute un demi-point selon les experts. Le pouvoir d’achat des potentiels investisseurs ne devrait pas en pâtir. Cette hausse est inévitable puisque l’Etat lui-même emprunte à des taux plus importants depuis quelques mois. La répercussion est inéluctable. A titre d’exemple, les prêts immobiliers sur 15 ans sont à 4 %, les prêts sur 20 ans à 4,22 % et les prêts sur 25 ans à 4,37 %. Le principal conseil des experts est de ne pas hésiter à consulter plusieurs établissements financiers dans le cadre de votre recherche de crédit immobilier. Ils n’hésiteront pas à diminuer les taux pour vous attirer chez eux. Alors profitez-en.