Lorsque vous êtes propriétaires, au-delà de jouir des charmes de la taxe foncière, vous devez également régler des charges de copropriété qui peuvent différer d’une région géographique à l’autre, mais aussi d’un bâtiment à un autre.

Selon les travaux réalisés au sein du bâtiment dans lequel vous vivez, comme la réfection d’un ascenseur, le changement du chauffage centralisé ou encore la rénovation du parc extérieur, vos charges de copropriété peuvent rapidement s’envoler. Sachez tout d’abord que la moyenne par mètre carré en France est de 29,36 euros, sont environ 2400 euros pour un appartement de 80 mètre carré. Une enquête a été menée par « Le particulier » auprès de ses abonnés.

Des disparités notables

Il est important de noter que les immeubles ayant un gardien, le chauffage collectif, un ascenseur ou encore des espaces verts comptent quant à eux une moyenne de 41,82 euros par mètre carré. Clairement, le chauffage centralisé est le paramètre qui coûte le plus cher puisqu’il représente près de 30 % du budget total. Un gardien par exemple représente un peu moins de 20 %. Sans grande surprise, les charges les plus onéreuses concernent les immeubles parisiens. La facture totale est de 53,53 euros par mètre carré pour un immeuble à Paris, 50,74 euros par mètre carré dans la banlieue proche et 41,20 euros par mètre carré en Île-de-France. Il n’y a qu’en Rhône Alpes où le montant s’approche de celui de Paris avec 31,50 euros par mètre carré.