Il semblerait qu’une embellie arrive sur le marché de l’immobilier en France. Cela est notamment possible grâce à la reprise en main du marché par les acheteurs eux-mêmes et non plus par les vendeurs.

À ce titre, de nombreuses villes dont Paris commencent à voir le prix des biens immobiliers baissés. Au cours du mois d’octobre, ce recul a été de plus de 2 %, un événement encore impensable il y a quelques semaines. La ville de Strasbourg par exemple à observé une baisse des prix de l’ordre de 1,5 %. La ville lumière quant à elle réalise une baisse de 0,45 %. Concernant les principales villes françaises, la plus forte baisse concerne la ville de Tours dont les prix ont baissé de plus de 12 % depuis le mois de juillet. Marseille et Bordeaux enregistrent également une baisse de l’ordre de 0,2 %.

Un marché mouvant en ce dernier trimestre 2011

Toutefois certaines villes comme Lyon, Rennes, Toulouse ou encore Montpellier enregistre des hausses de l’ordre de 0,3 % à 0,7 %. Certaines hausses sont relativement fortes, notamment à Beauvais, à Calais ou encore à Boulogne-sur-Mer qui affichent entre 2,3 % et 4,2 % de hausse. A contrario, hormis Tours, des villes comme Albi, Clermont-Ferrand, Lons-le-Saunier ou encore Caen enregistrent des baisses de l’ordre de 3 % à 6 %. Le marché le mobilier est donc en train d’enregistrer de nombreux mouvements qui pourront peut-être vous permettre de réaliser des bonnes affaires aux quatre coins de la France.