Alors que depuis 2008 l’immobilier connait de nombreux rebondissements à cause des 2 crises dont la première fut directement liée à ce secteur (Subprimes aux USA), et, à cause des récentes modifications législatives, il semblerait que la cohérence soit de retour pour l’année 2012.

Clairement, la future suppression de la loi Scellier, la réforme sur les plus-values ou encore la rigidification du PTZ, aurait pu être accompagnée d’une envolée des prix. Même si l’année 2011 a connu une inflation des prix assez importante, l’exercice 2012 sera plus stable et plus cohérent. Concrètement, à partir de 2012, le PTZ °+ sera réservé aux primo-accédants dans le cadre de l’achat d’un logement neuf, la déduction liée à la loi Scellier sera de 13 % au lieu de 22 %, et, l’exonération totale des plus-values ne sera possible qu’après 30 ans de possession et non plus 15 ans.

Attendez 2012 pour investir

Autant de points qui vont générer moins de ventes selon les prévisions des experts immobiliers. De plus, puisque l’accession à l’achat sera plus rare, les prix devraient quant à eux baisser de quelques pour cent si ce n’est se stabiliser. Cela devrait être le cas dans l’ancien comme dans le neuf. En somme, l’année 2012 semble être la bonne pour investir dans un bien immobilier grâce à cette stabilité relative des prix. Evidemment, ces conditions entrainent un nivellement vers le haut puisqu’il faut être de plus en plus riche pour espérer acheter un bien immobilier.