Après une année 2011 particulièrement fermée pour bon nombre de particuliers, l’année 2012 s’annonce sous les meilleurs auspices.

En effet, les prix commencent à baisser dans toute la France, et même à Paris où les prix se stabilisent et même baissent dans certains quartiers. Cette chute des prix va être, selon les estimations, situées entre 5 % et 10 %. Il est important de noter que plus la chute est importante, plus le nombre de ménages accédant à la propriété est important. Ainsi, selon certaines études, une baisse de 10 % permettrait à 20 % d’emprunteurs en plus de pouvoir acheter un bien immobilier. Aussi, si cette baisse est de 20 %, alors 1 ménage sur 3 pourrait devenir propriétaire.

Une augmentation du pouvoir d’achat pour les ménages en France

Il est important de souligner que la récente suppression du PTZ +, à savoir le Prêt à Taux Zéro, a annihilé les espoirs de 8 % des ménages, ce qui est colossal. En somme, la baisse durable qui s’annonce des prix dans le secteur immobilier pourrait profiter au plus grand nombre. Alors que les ménages situés en province pourront acheter, ceux de Paris pourraient voir d’un mauvais œil cette baisse qui intensifierait la concurrence entre les acheteurs potentiels. A titre d’exemple, actuellement pour une somme donnée, il est possible de s’offrir un 62 mètres carré à Strasbourg, un 58 mètres carré à Nantes, un 55 mètres carré à Lyon et un … 31 mètres carré à Paris.