Une étude menée récemment donne des indications sur le coût moyen du loyer pour un expatrié vivant dans un appartement comportant entre deux et trois chambres. Un classement qui ne donne pas lieu à des changements notoires pour les villes les plus onéreuses.

Tokyo, Hong Kong et Londres dans le trio de tête

Les expatriés vivant dans ces grandes villes ont intérêt à disposer d’un budget conséquent concernant le poste budgétaire du logement. Le trio en tête ne change pas comparativement aux études précédentes, Tokyo est ainsi toujours très cher avec un yen très solide notamment face à l’euro, une des raisons majeures de prix toujours élevé alors que la tendance est plutôt baissière pour les locaux. Les villes de Hong Kong et de Londres semblent indétrônables au classement, du fait notamment d’une offre en logement beaucoup trop insuffisante pour satisfaire une demande en pleine explosion.

Deux villes du continent africain dans les dix premières places

Chose qui peut paraitre surprenante pour l’observateur novice, les expatriés font face à des loyers très élevés concernant la ville de Luanda, capitale de l’Angola, qui reste la plus chère sur le continent malgré son passage de la 4e à la 9e place. Juba, sur le nouveau territoire du Sud Soudan pointe pour la première fois à la 10e place, en raison de l’instabilité chronique de cette partie du monde qui se ressent sur une offre en logement très rare de surcroit pour l’habitat qualitatif, faisant exploser les prix.