Lorsque vous constituez un patrimoine, le premier pas est d’acquérir votre appartement ou votre maison principale. Pour cela, il vous sera demandé un apport minimum de 10 %. Découvrez les prêts disponibles pour vous accompagner dans l’acquisition de votre maison principale.

Le prêt action logement

Ce prêt vous accompagne dans la construction, la réfection ou l’achat de votre résidence principale. Il s’adresse aux salariés du privé qui ne sont pas dans le domaine agricole. La structure dans laquelle vous travaillez devra également employer de plus de 20 salariés. Il s’adresse aussi aux personnes retraitées depuis moins de 5 ans. Enfin, ce prêt n'étant pas en rapport avec votre contrat de travail, vous pouvez changer de structure sans aucune incidence.

Le prêt à taux zéro (PTZ)

Il s’agit d’un prêt immobilier qui vous permet d’acquérir votre première maison. Si c’est la première fois que vous faites un tel achat, ce prêt vous sera accordé sans aucun intérêt et ni frais de dossier. Le PTZ subit de manière constante des modifications pour se conformer au marché local de l’immobilier. En fonction de la localisation, le PTZ peut financer de 20 à 40 % de votre achat. Le remboursement peut être différé de 5 à 15 ans. Vous aurez cependant l’obligation d’occuper le logement 8 mois par an.

Le prêt conventionné

Ce prêt fait partie des prêts qui sont garantis par l’État. Il est disponible auprès de la grande majorité des banques. Il permet de financer l’acquisition, la construction ou la réfection de votre maison principale. Ce type de prêt présente l’avantage de n’être soumis à aucun plafond pouvant limiter les ressources. Aussi, grâce à ce prêt, vous avez la possibilité d’avoir accès à l’aide personnalisée au logement (APL). Il est aussi possible de l’associer à d’autres prêts tels que le PTZ ou le prêt Action logement.

Le prêt à l’accession Sociale (P. A.S)

Même si le budget que vous avez est relativement minime, ce prêt vous sera accordé avec l’appui de l’État. Il ne servira qu’à financer l’achat, la construction ou la réfection d’un logement principal. Ce prêt est capable de couvrir jusqu’à l’intégralité du coût d’acquisition. Le temps de remboursement peut être étendu sur une période allant de 5 à 30 ans. Pour ce prêt, les frais de notaire, de dossiers et d’inscription hypothécaire sont sujets à réduction.

Le prêt Locatif Social (PLS)

Ce type de prêt s’adresse aussi bien aux personnes physiques qu’aux personnes morales. Il est destiné aux personnes dont les revenus dépassent le plafond permettant de jouir des Prêts PLUS, mais ne suffisent pas pour le secteur intermédiaire. Ce prêt peut atteindre les 50 % du total du coût d’achat.