Investir dans le locatif immobilier consiste à contracter un bien et à le louer pour percevoir des mensualités. L’acquisition peut être faite directement par un achat ou par un emprunt. Dans le dernier cas, il importe de connaitre les rouages des banques en matière de crédit. Voici pour vous 5 conseils qui peuvent vous aider à emprunter pour votre locatif immobilier.

Déterminez votre capacité d’endettement

Les banques se basent sur un nombre de paramètres avant d’accorder un prêt pour du locatif immobilier. L’un de ces facteurs est la capacité d’endettement du demandeur. Il faut donc commencer par l’évaluer avant la demande du crédit. Elle est la somme que vous pouvez consacrer au remboursement du prêt à chaque fin de mois.

Vous devez faire cette évaluation selon les autres dépenses à votre charge. Si vous n’avez pas encore remboursé la totalité du prêt de votre résidence principale, vous devez aussi en tenir compte. Souvenez-vous qu’il existe des conditions imposées sur la capacité d’endettement. Par exemple, elle ne doit pas dépasser un taux de 35 % de vos ressources.

Tenez compte de la date de remboursement

La définition du taux d’effort (capacité d’endettement) est fonction de la durée de remboursement. Cette dernière peut être de 10 ans, de 15 ans ou de 25 ans. Vous devez aussi prendre en compte la date à laquelle vous irez à la retraite. Cela pourra vous aider à optimiser votre prêt. Par ailleurs, les banques n’accordent pas non plus un prêt sur plus de 20 ans dans certains cas. Cela se remarque surtout s’il s’agit d’un financement pour un locatif immobilier.

Assurez-vous de respecter l’échéance

Il faut que vous arriviez impérativement à verser votre mensualité à la banque pour pouvoir sécuriser votre crédit. Pour cela, vous devez disposer en amont d’autres moyens de paiement. Cela pourra vous permettre de réagir même si vous avez un retard de loyer. De plus, vous pouvez prévoir une trésorerie qui s’occupera des dépenses imprévues.

Un apport personnel est un autre moyen permettant de réduire le poids du prêt de l’investissement locatif. Le principe est que plus vous apportez un fond propre, moins vous empruntez. Notez que pour sécuriser un crédit, il faut pouvoir continuer le remboursement jusqu’à 20 % de baisse des loyers.

Choisissez un environnement à forte demande

Vous devez choisir un environnement où l’offre en locatif immobilier est inférieure à la demande. Il s’agit là d’une condition essentielle à respecter pour espérer un emprunt venant d’une banque. Rappelons que les banques effectuent cette analyse avant de vous accorder un crédit. Cette disposition vous est bénéfique dans le sens où elle réduit les risques liés au non-remboursement du crédit.

Pensez à souscrire à une assurance décès-invalidité

Pour un crédit immobilier, les banques demandent la souscription à une assurance décès-invalidité. Cette dernière vous préserve de même que votre famille. Dans une situation d’incapacité ou de décès, c’est l’assureur qui s’occupe du remboursement de l’emprunt. Cela évite la transmission de la dette à vos progénitures et permet la sauvegarde de votre bien. Cette assurance protège également la banque puisque dans les deux cas, elle pourra entrer en possession de son investissement.

Il est important de savoir qu’il n’est pas facile de bénéficier d’un prêt pour un locatif immobilier. Toutefois, en respectant les conseils énumérés ci-dessus, vous pouvez espérer en bénéficier auprès des banques.