Le DPE réformé

Alors que l’économie du monde immobilier pourrait connaitre de nombreuses embellies grâce à la baisse générale des prix, le diagnostic de performance énergétique aussi appelé le DPE, va être réformé.

Ce dernier est obligatoire depuis le début de cette année à l’égard des personnes souhaitant acheter ou louer un bien immobilier. Il est vrai que le diagnostic de performance énergétique est particulièrement pertinent car il permet de connaitre avec précision la qualité de l’isolation, phonique comme thermique, d’un appartement ou d’une maison. L’objectif est évidemment de connaitre les dépenses futures au niveau énergétique comme EDF (électricité) ou GDF (gaz). Toutefois, face aux nombreuses fraudes décelées par les associations de consommateurs, une réforme va être réalisée afin de fiabiliser ces diagnostics.

Une réforme utile pour tous

Rappelons que le diagnostic de performance énergétique est classé de A à G. D’un coté les spécialistes du diagnostic dénoncent des pressions afin que leurs biens soient le mieux classés possibles pour bénéficier du PTZ+ notamment, et de l’autre, les nouveaux acquéreurs qui achètent des biens dont la consommation énergétique est bien supérieure à celle annoncée dans le fameux DPE. A ce titre, la Ministre de l’écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, a annoncé une rigidification des contrôles grâce à des calculs passant de 30 à 60 au début de l’année 2012. L’objectif est clairement de redonner confiance en cette mesure qui est tout de même obligatoire. Gageons que ces mesures vont rendre le diagnostic de performance énergétique plus clair et plus fiable pour les acheteurs notamment.

Mots-clefs :