Alors que le marché connait une stagnation plutôt cohérente, les taux proposés concernant les crédits immobiliers continuent de dégringoler. Il devrait s’agir d’une bonne nouvelle pour les emprunteurs, pourtant ces derniers ne s’empressent pas d’en profiter.

Des taux qui baissent inexorablement

Le crédit immobilier voit ses taux toujours en baisse depuis plusieurs mois. En effet :

– sur 7 ans, le taux est passé de 3,55 % à 3,05 % entre février et août 2012

– sur 10 ans, le taux est passé de 3,65 % à 3,25 % entre février et août 2012

– sur 15 ans, le taux est passé de 4 % à 3,5 % entre février et août 2012

– sur 20 ans, le taux est passé de 4,25 % à 3,90 % entre février et août 2012

– sur 25 ans, le taux est passé de 4,55 % à 4,30 % entre février et août 2012

– sur 30 ans, le taux est passé de 5 % à 4,80 % entre février et août 2012

Tous les taux mis en exergue plus haut sont très bas, cela s’explique notamment de par le manque de confiance des Français envers les banques, mais aussi la situation économique en Europe qui est très mauvaise (Espagne, Italie).

Au-delà des actions menées par le gouvernement, les autorités en la matière devraient proposer solutions autres que le doublement du plafond du Livret A qui ne va que renforcer le souhait des ménages à épargner plutôt qu’à consommer, seul remède efficace contre la crise.