Les notaires de France et de Navarre vous conseillent vivement de vendre. Le postulat de départ de cette analyse est le suivant : La crise des subprimes provient du fait que les banques avaient besoin de fond pour pouvoir prêter aux investisseurs immobiliers particuliers. Voila donc le point de départ de cette réflexion. Les banques empruntent de l’argent par le biais d’obligations afin qu’elles puissent verser les fonds aux emprunts qu’elles mêmes contractent avec les particuliers. Les différences de taux permettent à celles-ci de s’enrichir mais aussi d’endetter le pays par le biais des ménages. Compte tenu de ces paramètres et de l’actualité, les prix vont sans doute stagner dans les prochains mois mais des bulles spéculatives sont en train de naitre à cause du décalage entre les prix d’achat de la région Parisienne et la province.

Les investissements se portent de plus en plus en province ce qui a occasionné une montée des prix l’an dernier. Mais cette bulle va aussi entrainer, selon des notaires spécialisés, un retournement du marché puisque les ventes commencent déjà à baisser. Donc une baisse durable des prix d’ici à 2012. C’est donc pour cela  qu’ils préconisent de vendre pour 77 % d’entre eux car cette hausse des prix est déjà à son plafond. De facto, prenez le temps de faire vos comptes afin de faire le point sur vos investissements immobiliers car les prochains mois s’annoncent décisifs. Cette accalmie financière n’aura été que de courte durée finalement, espérons que les conséquences soient moins importantes que la crise actuelle.