Une fois n’est pas coutume, les Français sont paradoxaux au niveau immobilier. Alors qu’ils pensent qu’il s’agit du bon moment pour acheter, ils ne sont qu’une minorité à passer à l’acte malgré des taux d’intérêt très bas et des prix à la baisse (en région).

1 Français sur 2 estime que c’est le bon moment mais…

Grâce à une récente étude menée par un célèbre cabinet, on apprend que la moitié des Français  estiment que la période est positive pour un achat immobilier. Aussi, plus de 6 sur 10 pensent que les taux sont clairement attractifs contre seulement 1 sur 4 il y a 10 mois.

Toutefois, 3 sur 4 pensent que le niveau de vie va se dégrader dans les mois à venir, l’heure est donc à l’attentisme, d’autant plus qu’1 sur 2 pense que les prix vont baisser de façon substantielle sous 12 mois, ce qui repousse la date de passage à l’acte. Soulignons également que les disparités ne sont pas flagrantes entre les personnes vivant en région et celles vivant en région parisienne, ce qui atteste de l’humeur homogène des ménages.

Les prix vont-ils baisser ?

Le risque serait que les prix ne baissent pas ou peu dans les prochains, ce qui ne serait pas propice pour l’acte d’achat. Enfin, dans le cadre d’un investissement locatif, il est vrai que les locataires sont ultra-protégés, ce qui peut freiner les acheteurs en cas de souci de paiement.