Le fait d’investir dans l’immobilier est un paramètre particulièrement important au niveau d’un pays afin de juger de son dynamisme économique. À ce titre, le crédit immobilier est un levier particulièrement important pour permettre à bon nombre de particuliers d’acheter un bien immobilier en toute simplicité.

Le taux du crédit immobilier est donc un paramètre clé pour permettre ou non un investissement dans la pierre. Il est important de noter, qu’au niveau national, ce taux n’est absolument pas homogène puisque des différences notables existent entre les différentes villes hexagonales. Par exemple, alors que Toulouse dispose d’un taux de crédit immobilier de 3,75 %, d’autres villes comme Nantes, Nice, Lyon ou encore Marseille proposent des taux situés entre 4 % et 4,5 %. Il n’y a que Paris qui réussit à rivaliser avec la ville rose avec un taux légèrement inférieur à 4 %.

Des taux hétérogènes en France

N’oublions pas non plus, qu’à la fin de l’année 2008, ce taux a allègrement dépassé les 5 % dans le cadre d’un crédit sur 20 ans. Heureusement, à ce jour, nous ne sommes plus dans la tourmente comme c’était le cas il y a trois ans, même si la situation n’est assurément pas stable. Tout simplement, le pouvoir d’achat dans le cadre d’un investissement immobilier dépend en grande partie de ce taux. Selon les taux, soit vous pouvez acheter un bien plus grand, soit le crédit en question sera bien plus onéreux.