Le PTZ + est un dispositif qui est accessible sous conditions de ressources aux particuliers qui réalisent leur premier investissement immobilier dans le cadre de l’achat de leur résidence principale. L’immobilier ancien reste concerné, avec de fortes restrictions.

Le PTZ + est disponible dans l’ancien

L’investissement dans un bien immobilier ancien peut être utilisé dans le cadre de travaux de rénovation. Mais les conditions à réunir apparaissent comme restrictives, ainsi, l’administration fiscale considérera les travaux comme suffisamment notables pour classer le bien dans le champ du neuf selon différents critères. Les aménagements doivent se porter sur l’ajout ou le remplacement d’au moins la moitié des fondations, des façades, des murs, de la charpente, etc. ainsi que sur les deux tiers des planchers, des cloisons intérieures, des huisseries extérieures, des sanitaires, de la plomberie, des moyens de chauffage et du système électrique. Les travaux doivent s’effectuer dans les trois mois, pour rester éligible au PTZ +.

TVA maximum et financement conséquent

Le PTZ + dans le cadre de la rénovation d’un bien immobilier ancien applique aux travaux une TVA de 19,6 % et non à taux réduit, car ?uvrant à la réalisation d’un bien qui sera considéré comme neuf par l’administration. Le dispositif dans ce cadre précis sert à financer des travaux nécessitant des financements importants, où il trouve toute sa pertinence. Le PTZ + est un prêt réglementé qui est commercialisé par établissements bancaires, son plafond est fixé selon le lieu où se trouve le bien, sa performance énergétique ou la composition du foyer.