Malgré la crise financière actuelle, il n’y a pour l’instant aune raison de se méfier du crédit immobilier. Les règles majeures du marché immobilier sont toujours saines, ce qui permet à tous les acteurs de ce marché particulièrement juteux de rester sereins face aux événements.

Bien que les marchés financiers connaissent des heures difficiles, notamment à cause de la crise grecque mais aussi à cause de la dette abyssale des Etats Unis, le marché de l’immobilier n’est pour l’instant pas touché. A ce titre, les conditions de crédit restent inchangées puisque les taux restent stables. Les crédits immobiliers les plus fréquemment utilisés ne sont donc as en danger, notamment ceux sur 10, 15 et 20 ans.

Le marché de l’immobilier est stable

Dans l’hexagone, le fait d’acheter un bien immobilier répond au besoin de se loger et non de réaliser une plus value sur 5 ans. Du coup, la démarche spéculative entrevue sur les marchés financiers n’est pas de mise sur le marché immobilier. Depuis le début de la crise, les banques françaises sont parmi les plus résistantes au monde, malgré quelques soucis entrevus cette semaine à cause des déclarations pessimistes de la part des ministres grecs. Concernant tous les secteurs, l’objectif pour la France est d’éviter un abaissement de sa note au niveau des finances souveraines. Cela aurait des conséquences néfastes sur toute l’économie car les taux d’intérêts augmenteraient drastiquement. La vigilance est donc de mise car il vaut mieux prévenir que guérir.