Pour financer votre investissement immobilier, vous avez le choix entre plusieurs solutions. Parmi celles-ci, vous pouvez avoir recours à un financement sans prêt amortissable, c’est-à-dire le cas où vous n’aurez uniquement besoin d’un crédit relais.

Même si ce scénario n’est pas le plus courant, il est intéressant de s’y attarder. Si l’achat du nouveau bien immobilier a un prix inférieur à celui que vous revendez, alors vous pourrez solder l’emprunt en cours (s’il est toujours d’actualité) sans avoir besoin d’un nouvel emprunt à amortir sur les années à venir. Le prêt relais sera possible à hauteur de 70 % du montant de l’ancien emprunt.

Pour obtenir ce prêt relais qui sera remboursable sur 24 mois maximum, puisque le montant de la vente de votre ancien logement devrait intervenir rapidement, il vous suffit de vous rendre dans votre banque habituelle. Sur présentation des documents concernant les deux logements, vous ne devriez pas avoir de mal à obtenir cet emprunt relais. Toutefois, évitez de faire jouer la concurrence car l’objectif d’une banque est de vous fidéliser, donc priorisez votre banque habituelle qui pourra faire des efforts concernant le taux d’intérêts proposé pour vous conserver en tant que client. Alors que la crise économique commence doucement à s’estomper, tous les spécialistes sont unanimes. Vous devez en profiter pour investir dans un bien immobilier afin de profiter de la faible demande actuelle avec que l’offre est pléthorique. De nombreux biens dans l’hexagone sont de très bonnes affaires, notamment grâce à la loi Scellier.