Clairement, le marché de l’immobilier est quelque peu schizophrène depuis plusieurs semestres. A ce jour, les prix baissent mais les conditions d’accès à un crédit immobilier se durcissent. Afin d’investir dans la pierre, vous pouvez opter pour une SCPI.

La collecte des SCPI connait un dynamisme sans précédent

Naturellement, les investisseurs sont nombreux à se tourner vers les SCPI, à savoir les Sociétés Civiles de Placement Immobilier. A ce jour, les dépôts sur cet investissement renommé « Pierre-Papier » ont connu une augmentation de près de 30 % versus 2011, un véritable révélateur.

Le premier avantage de ce placement est que vous pourrez investir dans l’immobilier pour un minimum de quelques centaines d’euros, évidemment, le retour sur investissement est proportionnel de la somme investie.

Des formalités réduites

Aussi, les formalités sont bien moins denses que pour un investissement immobilier classique. En effet, alors qu’un gérant se charge de réaliser l’achat principal, ce dernier revend des parties de son capital. Les investisseurs, qui peuvent être plusieurs dizaines, reçoivent alors un quote-part du loyer perçu par le gérant.

Selon les placements, la rentabilité est de 5 % en moyenne. Toutefois, il faut défalquer les impôts liés, mais le taux restera largement supérieur à un Livret A classique. Votre priorité est de bien choisir votre SCPI, notamment selon les logements achetés, il peut s’agit d’un bureau, d’un commerce ou encore d’un appartement classique.

En somme, il peut s’agir d’une alternative pertinente, surtout si vous investissez sur le long terme.