Alors que le monde de l’immobilier s’agite dans diverses proportions chaque mois en ce moment en France, il est à noter la hausse des taux concernant les crédits immobiliers.

Alors que le taux le plus bas avait été atteint en novembre dernier (3,24 %), une folle remontée est en train de se reproduire depuis. Alors qu’il était de 3,68 % en mars, 3,82 % en mai et 3,87 % en juin, il est désormais de 3,90 % au mois de juillet. Nous voila donc comme en juin 2006 où le marché de l’immobilier battait son plein. La durée moyenne d’emprunt est quant à elle de 212 mois (soit moins de 18 ans) contre 206 mois en début d’année 2011. Toutefois, l’apport personnel continu de progresser pour le plus grand bonheur des banquiers qui demandent de plus en plus de paramètres positifs afin de  vous accorder le dit « Crédit immobilier ».

Le moment d’acheter un bien immobilier

En somme, le nombre total est en nette hausse 8,8 % sur an, ce qui stigmatise la bonne santé du marché de l’immobilier en France. Selon diverses études, une stagnation durable est à prévoir dans le prochain semestre, une bonne nouvelle pour les investisseurs de tout l’hexagone. L’investissement immobilier reste une valeur sûre afin de pérenniser son placement pendant de nombreuses décennies. « La pierre » est une aubaine pour placer ses économies durablement. La loi Scellier et la loi Besson sont vos meilleures alliées pour réaliser des bonnes affaires en ces temps où les prix sont à la baisse.