Alors que la flambée des prix de l’immobilier à Paris ne cessait d’interroger tous les experts, il semblerait qu’une accalmie se dessine actuellement. En effet, pendant l’été, les prix ont baissé de l’ordre de 3 %.

Une baisse qui vient redonner du souffle à l’économie immobilière parisienne qui emphatisait de cette hausse continuelle des prix. A ce titre, le marché de l’immobilier à Paris va donc éviter la bulle spéculative qui aurait entrainé une baisse beaucoup plus importante d’un seul coup. Cette baisse arrête donc la spirale de hausse qui a duré près de 27 mois, soit plus de deux ans. Pendant le mois de juillet et le mois d’Aout, les prix à Paris ont baissé de 3 % alors qu’ils se sont majoritairement stabilisés dans le val de marne et les hauts de seine.

Des chutes mais aussi des hausses

Toutefois, les prix ont continué d’augmenter en Seine Saint Denis de l’ordre de 2,8 %. Les experts attendaient cette baisse depuis la baisse des volumes ces derniers mois. De plus, il semblerait que les fracas boursiers de ces dernières semaines ont également joué un rôle prépondérant. La rentabilité relativement faible des investissements locatifs à Paris ont aussi mis un frein à cette spéculation à la hausse. Selon les analystes, il semblerait que cette baisse se poursuive car les différents acteurs du marché sont fébriles, notamment à cause du plan de rigueur et de la situation économique générale. Une bonne nouvelle donc pour investir.