Le marché de l’immobilier de prestige est en plein essor, la crise ne semble pas avoir les moyens d’enrayer la progression fulgurante de ce secteur, avec des chiffres de ventes record et des perspectives de forte croissance.

Le dernier trimestre de l’année 2011 a été particulièrement bon pour l’immobilier de prestige sur le territoire français. Les principaux acteurs se félicitent d’un marché nullement atteint par la conjoncture économique morose qui frappe le monde ainsi, l’agence numéro un du secteur annonce un nombre de transactions exceptionnelles pour le dernier trimestre avec un total de 134 ventes qui représentent environ 206 millions d’euros. Les riches de la planète n’hésitent pas à débourser en moyenne 1,50 million d’euros pour s’offrir les plus belles demeures. Une des transactions les plus spectaculaires s’est établie à 15,8 millions d’euros pour un appartement parisien au quai d’Orsay.

Les acheteurs étrangers majoritaires

Les acquéreurs de biens immobiliers de prestige sont en grande majorité de nationalités étrangères, les Russes arrivent en tête suivis des Chinois et des pays d’Amérique du Sud, les Anglais et les Américains figurant toujours en bonne place. Les acheteurs étrangers considèrent l’immobilier de luxe comme une valeur refuge et stable, considérée comme bien plus attractive que les marchés financiers en temps de crise économique généralisée et de craintes fortes de récession. L’immobilier de prestige résiste remarquablement avec des perspectives pour 2012 qui sont excellentes pour les agences immobilières spécialisées dans les biens de prestige qui constatent déjà un nombre de ventes supérieures à la moyenne en janvier.