Plus de la moitié des propriétaires n’augmentent pas leur loyer durant le bail

 

Alors que l’on pourrait croire l’inverse, 52 % des propriétaires n’augmentent pas le montant du loyer durant la période du bail. Ils sont pourtant le droit de le faire grâce aux révisions que permet la loi. Cela à l’avantage de fidéliser le locataire.

Une révision légale

 

Les propriétaires sont dans l’autorisation de réviser le montant de leur loyer durant le bail. En effet, en fonction de la valeur de l’indice de références des loyers (IRL), ils peuvent ainsi augmenter leur loyer. Ainsi, entre le1er trimestre 2010 et le 3ème trimestre 2012, cet indice a augmenté de 4,9 %. Cela autorisait donc les propriétaires à augmenter leur loyer de 4,9 % pendant cette même période.

 

La majorité préfère un loyer stable

 

Malgré cette autorisation, la majorité des propriétaires (52 %), selon une enquête, préfèrent ne pas retoucher le montant du loyer pendant la durée du bail. Ainsi, ils préfèrent laisser ce dernier au prix d’origine. Cela présente pour eux de meilleurs avantages.

 

Loyer stable, gage de fidélité

 

La première raison qui fait que 52 % préfèrent proposer un loyer stable, c’est que cela permet de renforcer la relation avec le locataire. Or, plus une relation propriétaire-locataire est bonne et mieux c’est. Cela évite de nombreux problèmes.

 

De plus, un locataire satisfait sera plus fidèle et conservera donc plus longtemps son loyer. A l’inverse, augmenter le prix du loyer risque de mécontenté le locataire qui de partir. Or, il n’est pas toujours évident de retrouver un nouveau locataire.

Mots-clefs :