Passez par un notaire pour votre compromis de vente

 

Dans le cadre d’un achat immobilier, les démarches peuvent parfois paraitre fastidieuses. Afin de vous simplifier la vie, vous pourriez passer par un notaire, notamment concernant le compromis de vente, vous serez ainsi plus sécurisé sur de nombreux points.

Un notaire est un garant non engagé commercialement

Avant de procéder à une promesse de vente ou à un compromis de vente, il est préférable dans un premier temps de vérifier toutes les données fournies par le vendeur, notamment concernant la superficie réelle ou encore la qualité de l’isolation (classe de A à G).

Une fois ces audits réalisés, vous pouvez alors procéder à la promesse de vente dont le prix est inférieur à 200 euros. Aussi, le compromis de vente est gratuit, et, il est préférable de passer par un notaire car ce dernier n’est pas acteur de la vente, or, l’agent immobilier qui peut aussi le rédiger l’est, ce qui est toujours un risque.

L’acheteur a aussi des formalités à réaliser

Dans le cadre d’une vente d’un bien immobilier, l’acheteur ne doit pas uniquement dresser un chèque. Il doit aussi verser une somme inférieure à 10 % du montant du bien au vendeur afin de « réserver » le bien sans le faire attendre pour rien. Ensuite, il devra effectuer et justifier toutes les démarches liées à la recherche d’un crédit.

Enfin, il est important de souligner qu’il est recommandé que le vendeur comme l’acheteur disposent chacun de leur notaire. En cas de problème, la résolution sera plus simple et plus impartiale.

Mots-clefs :