L’indice de référence des loyers en hausse de 1,88 %

 

Comme à chaque trimestre, les professionnels de l’immobilier comme les propriétaires attendent de connaitre l’évolution de l’IRL, à savoir l’Indice de Référence des Loyers. Via cet indice, ces derniers peuvent alors augmenter le montant du loyer demandé à la fin de chaque mois.

Début de la 4 éme année de hausse consécutive

Alors que le logement a été placé au cœur du programme socialiste, il semblerait que les effets positifs sur le marché de la politique actuelle se fassent attendre. En effet, pour la 13 éme fois de rang, l’IRL qui est l’un des indices les plus importants du marché immobilier hexagonal a augmenté de 1,88 %.

Toutefois, cette hausse, calculée versus celui de l’année N-1 est moindre que celles des autres trimestres de l’année 2012. En effet, elle fut de 2,24 % au premier trimestre, de 2,20 % au deuxième trimestre et de 2,15 % au troisième trimestre. Grâce à cet indice, les propriétaires sont en droit d’augmenter le tarif de leur loyer d’un maximum de 1,88 %.

Clairement, l’existence de l’IRL va en l’encontre des choix menés par le gouvernement. Ce dernier prône l’encadrement des loyers, mais les effets sont encore très négligeables, notamment sur les 38 villes de France où la loi doit être appliquée (grandes villes comme petites villes).

L’année sera décisive sur le marché de l’immobilier en 2013, entre une baisse notable des prix et une hausse des taux d’intérêt, les surprises pourraient être nombreuses.

Mots-clefs :