Le prêt à taux zéro peut de nouveau concerner l immobilier ancien


Le PTZ + est désormais accessible dans le cadre de l’acquisition d’un bien immobilier ancien qui peut être sous conditions considéré comme neuf après une phase de travaux suffisamment conséquente. Un temps non éligibles, de nouvelles dispositions permettent de bénéficier du PTZ + pour cette catégorie de bien sous des conditions d’éligibilités très strictes.

Un dispositif avantageux

Le prêt à taux zéro concerne les particuliers primo-accédant à la propriété de leur résidence principale, une condition qui n’est pas exigible pour les personnes reconnues invalides ou celles ayant eu à subir des dégâts irrémédiables sur leur précédente résidence principale. Le remboursement s’étale selon les revenus de l’acquéreur qui peut désormais prétendre au PTZ + dans le cadre de l’achat d’un bien immobilier ancien. Mais attention à une règlementation très pointilleuse pour cette dernière catégorie.

La nécessité de travaux conséquents pour l’ancien

L’accès au PTZ + pour l’ancien est soumis à des conditions d’éligibilité sévères, ainsi les travaux effectués sur le bien ancien doivent avoir été réalisées sur les cinq dernières années, en se portant sur une rénovation importante pour que l’immeuble soit considéré comme neuf par l’administration. Ainsi, la majorité des fondations, de la charpente, des murs porteurs, des façades, des huisseries, des cloisons intérieures, des planchers… ont dû être changés ou rénovés au cours des travaux, une liste qui est non exhaustive et qui est à respecter scrupuleusement pour pouvoir bénéficier du PTZ +. Les critères d’exclusions restent nombreux pour ce prêt qui est néanmoins à considérer de près.

Mots-clefs :