Archive for juillet, 2011

Hausse des loyers

mercredi, juillet 27th, 2011

L’Indice de référence des Loyers (IRL) a une utilité certaine, puisqu’il est à la base de la référence pour la révision annuelle des loyers d’habitation. Etabli par l’Institut national de la statistique (I.N.S.E.E.), il est donc attendu et étudié avec grande attention.

Le premier trimestre 2011 avait  déjà connu une progression de 1.60 %  par rapport à la même période de 2010. Le deuxième trimestre confirme la tendance, mais cette fois-ci avec une évolution de 1.73 %/  Il s’agit d’un record depuis le 1er trimestre 2009, qui avait souligné un bond de 2.24 %. Néanmoins en 2009, cette forte hausse avait été suivie d’une relative récession. Or, aujourd’hui, c’est le 6ème trimestre consécutif de hausse avec ce nouveau record donc.

Des loyers astronomiques à Paris

Cette augmentation est logique et compréhensible, dans un contexte où l’inflation est repartie à la hausse (+2.1 % au mois de juin d’après l’I.N.S.E.E). Servant d’indice aux propriétaires pour la révision et/ou la fixation des loyers, il représente donc une véritable menace pour le pouvoir d’achat des locataires. En attendant le prochain… La régulation française des loyers est donc une véritable pierre angulaire de l´économie française. A ce jour, tous les scenarios sont envisageables, depuis le départ de nombreux parisiens vers la province jusqu´à une diaspora vers des plus petites villes. Reste à savoir si cette hausse continue le sera pendant de nombreux semestres encore ou si une accalmie va intervenir d´ici au début de l´année 2012.

Le marché de l´immobilier ancien

lundi, juillet 25th, 2011

La reprise économique est en marche depuis le début de l´année 2011, en tout cas concernant le marché de l´immobilier ancien. Si l´on compare par rapport à l´année 2010, il y a eu 20 % de ventes en plus au cours du premier semestre 2011 qu´en 2010 pour les maisons et 14 % en plus pour les appartements. (suite…)

Le marché des loyers commerciaux

lundi, juillet 11th, 2011

De nombreux investisseurs continus de placer leurs deniers dans des biens immobiliers destinés au commerce. À ce titre, tout comme les indices des loyers appliqués aux ménages, celui des loyers commerciaux ne cesse d’augmenter. (suite…)

Les agents immobiliers ont-ils changé de comportement ?

dimanche, juillet 10th, 2011

Faisant l’objet d’une attention toute particulière de la part des associations de défenses des consommateurs, les agences immobilières doivent faire face à de nombreuses critiques concernant leur comportement, un certain nombre d’entre elles semblant même particulièrement fondées au regard des résultats de la dernière enquête réalisée par l’UFC Que Choisir, qui dresse un constat accablant envers cette profession.

Mettant en évidence le non respect d’un certain nombre d’obligations légales, telles que l’affichage des honoraires sur les offres présentées en vitrine, ou encore la fourniture du diagnostic de performance énergétique, respectivement « oubliés » par 34 % et 74 % des agences ayant fait l’objet de l’enquête de l’organisme de défense des consommateurs, ce secteur semble encore aujourd’hui touché par un certain nombre de pratiques illégales.

Ne se limitant pas à ce simple constat, les chiffres récemment publiés laissent aussi entrevoir un certain nombre d’abus des agences immobilières, quant aux documents exigés lors de la conclusion d’une transaction, certaines réclamant, par exemple, une attestation de l’employeur, ou du bailleur précédent, alors même que la législation dresse une liste stricte des pièces que celles-ci sont en droit de demander.

Dressant ainsi un bilan sans appel, l’UFC Que Choisir dénonce donc le maintien de pratiques interdites dans un secteur déjà connu pour ses abus, dénonçant aussi les frais d’agence qui restent, selon l’association, prohibitifs, pouvant atteindre des montants supérieurs à un mois de loyer, rendant l’accès au logement toujours plus délicat, pour les populations les plus fragiles économiquement.

Le crédit relais

vendredi, juillet 8th, 2011

Pour financer votre investissement immobilier, vous avez le choix entre plusieurs solutions. Parmi celles-ci, vous pouvez avoir recours à un financement sans prêt amortissable, c’est-à-dire le cas où vous n’aurez uniquement besoin d’un crédit relais.

Même si ce scénario n’est pas le plus courant, il est intéressant de s’y attarder. Si l’achat du nouveau bien immobilier a un prix inférieur à celui que vous revendez, alors vous pourrez solder l’emprunt en cours (s’il est toujours d’actualité) sans avoir besoin d’un nouvel emprunt à amortir sur les années à venir. Le prêt relais sera possible à hauteur de 70 % du montant de l’ancien emprunt.

Pour obtenir ce prêt relais qui sera remboursable sur 24 mois maximum, puisque le montant de la vente de votre ancien logement devrait intervenir rapidement, il vous suffit de vous rendre dans votre banque habituelle. Sur présentation des documents concernant les deux logements, vous ne devriez pas avoir de mal à obtenir cet emprunt relais. Toutefois, évitez de faire jouer la concurrence car l’objectif d’une banque est de vous fidéliser, donc priorisez votre banque habituelle qui pourra faire des efforts concernant le taux d’intérêts proposé pour vous conserver en tant que client. Alors que la crise économique commence doucement à s’estomper, tous les spécialistes sont unanimes. Vous devez en profiter pour investir dans un bien immobilier afin de profiter de la faible demande actuelle avec que l’offre est pléthorique. De nombreux biens dans l’hexagone sont de très bonnes affaires, notamment grâce à la loi Scellier.

Réforme de la loi Scellier

mercredi, juillet 6th, 2011

Pour les gestionnaires immobiliers, la proposition de réforme relative à la loi Scellier était particulièrement attendue. A l’annonce de celle-ci, les réactions furent partagées au sein des promoteurs immobiliers. (suite…)