10 % de baisse en 2013 ?

 

L’institut du Crédit Foncier vient de produire une étude très précise concernant le marché de l’immobilier dans les prochains mois. Selon cette dernière, un point majeur en ressort, il s’agit des prix de l’immobilier en France, ces derniers pourraient subir une baisse de plus de 10 %.

Selon la zone géographique du bien immobilier, des disparités sont à noter, par exemple, dans les zones d’investissement très courues (Côte d’Azur, banlieue parisienne, etc…), la baisse ne devrait pas dépasser les 5 %. Aussi, à Paris comme à Nice ou encore Lyon, les prix devraient stagner. En bref, plus la zone dispose d’une demande forte, plus la baisse sera faible.

10 % de baisse dans les zones où l’offre est suffisante

Ainsi, dans les zones où la demande n’est pas supérieure à l’offre, les prix baisseront de façon plus drastique, selon cette étude, la possibilité d’une baisse de 10 % est bien réelle. En parallèle, le nombre de ventes va également diminuer, selon les experts d’environ 12 % contre 20 % en 2012, la situation tend donc à s’améliorer, ce qui pourrait rassurer le marché.

Au total, plus de 600 milliards d’euros seront injectés sur le marché immobilier en 2013. Il est important de noter que cette baisse des prix est attendue depuis plus de 18 mois de la part des spécialistes. Grâce à des taux immobiliers particulièrement bas, et malgré une crise latente, des indices devraient apparaitre dans les prochaines semaines.

Mots-clefs :